Apithérapie

L'apithérapie veut dire soigner avec les abeilles, c'est une pratique millénaire. Il s'agit de connaître et d'utiliser les propriétés des produits des abeilles en vue de perfectionner et de maintenir la santé des êtres humains.



Catégories :

Apiculture - Médecine non conventionnelle

Recherche sur Google Images :


Source image : www.editionsamyris.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'Apithérapie est une alternative d'avenir pour ceux qui n'ont pas l'argent pour acheter des ... Le venin d'abeilles est aussi utilisé en apithérapie... (source : apitherapie)
  • L'apithérapie est l'utilisation des produits issus des abeilles comme traitement.... Les propriétés médicinales du miel et du venin d'abeille.... (source : charlatans)
  • Du latin apis pour abeille, l'apithérapie est aussi ancienne que... sécrétés par l'abeille - le miel, la propolis, le pollen, la gelée royale et le venin... (source : sante.sympatico.msn)

L'apithérapie veut dire soigner avec les abeilles, c'est une pratique millénaire[1]. Il s'agit de connaître et d'utiliser les propriétés des produits des abeilles en vue de perfectionner et de maintenir la santé des êtres humains. Mais pas uniquement, car l'apithérapie peut aussi être utilisée pour l'ensemble des animaux, par exemple, le miel, la propolis, la cire, le venin d'abeilles, la gelée royale, le pain d'abeilles. La majorité des propositions de l'apithérapie n'ont pas été établies scientifiquement et ne répondent pas aux standards de la médecine.

Apithérapie et miel

Le miel est un produit diététique naturel aux propriétés organoleptiques remarquables. C'est un aliment énergétique, il est rapidement assimilé, son pouvoir édulcorant est supérieur à celui du sucre (saccharose). Le miel contient en moyenne 5 % de saccharose, 6 % de maltose, 30 % de glucose, 40 % de fructose, des acides organiques, des oligoéléments. Le miel est recommandé comme aliment mais également en application sur les plaies[2]. Des recherches récentes menées à l'université de Waikato en Nouvelle-Zélande ont mis en évidence les propriétés antibiotiques du miel. Une enzyme spécifique produit du peroxyde d'hydrogène, un antiseptique reconnu dont la teneur est dix fois supérieure à celle des autres miels. Le miel peut dans certaines conditions être efficace sur des bactéries multirésistantes et semble avoir des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.

Le venin d'abeille

Piqûre d'abeille après 24 heures.
Le dard d'une abeille noire accroché à une tenue de protection suite à une piqûre.

Le venin est utilisé pour soigner les affections rhumatismales, les arthrites chroniques, certaines maladies inflammatoires et la sclérose en plaques.

Le venin est administré sur les zones à soigner soit directement par des piqûres d'abeille, soit dilué avec seringues. Quand l'abeille pique, son dard reste planté dans la peau, lorsqu'elle se retire, une partie de l'abdomen est arraché, ce qui entraîne sa mort. On sait actuellement extraire le venin de l'abeille sans entraîner sa mort.

On trouve aussi du venin d'abeille sous diverses présentations, crèmes, lotions, comprimés, gouttes utilisés dans le traitement de l'arthrite, des inflammations des tendons et des articulations et les affections cutanées.

L'apipuncture est une combinaison du traitement au venin d'abeille et de l'acupuncture. Elle est employée dans le traitement de l'épilepsie, de l'incontinence et des troubles arthritiques. Le venin peut être administré soit par dépôt sur le point d'acupuncture soit par immersion de l'aiguille dans une solution avant stimulation.

Recherche scientifique

Dans une étude contrôlée de l'Université des sciences de la santé Allegheny à Philadelphie, le venin d'abeilles n'a eu aucun effet positif, quel que soit le dosage chez la souris ayant une auto-encéphalomyélite expérimentale, le modèle animal de la sclérose en plaques. De plus, de nombreux animaux ont eu une aggravation de leurs symptômes comparé au groupe ayant reçu le placebo. [3]

Une étude de Georgetown University Medical Center à Washington, DC, financé par l'association américaine contre la sclérose en plaques (MSAA) aujourd'hui en phase I essaie de déterminer la sécurité de l'utilisation du venin d'abeilles pour le traitement chez l'homme de la sclérose en plaques. [4]


Notes et références de l'article

  1. l'apithérapie a été créé par le savant grec Hypocrate. SCHEAU M.  ; FUIOREA N.  ; SCHEAU M, Apithérapie roumaine. Passé et actualité in A. 7. Medical and Pharmaceutical Sciences, Mondial Congress of the History of Science. 16th. Proceedings. A. Scientific Sections, 1981 [prés. en ligne];
  2. ATTIPOU K., ANOUKOUM T., AYITE A., MISSOHOU K., JAMES K., TRAITEMENT DES PLAIES AU MIEL : Expérience du CHU de Lomé, Médecine d'Afrique Noire : 1998, 45 (11). [lire en ligne] ;
  3. No Beneficial Effect of Bee Venom in Study Using Animal Model for MS, 1998-06-02, Multiple Sclerosis Society of Canada. Consulté le 2007-03-07
  4. Christine Haran, «The Buzz About Bee Venom Therapy for MS», 2007-03-07. Consulté le 2007-03-07

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Apith%C3%A9rapie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu